Publié par Laisser un commentaire

Au Temps d’Eugénie : confitures hors du temps

Artisans et Marques Françaises

Le Blog Idéal

Interview avec Mathieu Pivaudran et Cécile Genet
Au Temps d'Eugénie.

Avant de réaliser cette interview, on avait une chose en tête : faire en sorte de vous transmettre le quotidien et l’ambition de ceux qui nous ont égaillé les papilles pendant les fêtes avec la fameuse confiture de Noël Au Temps d’Eugénie. Il y a quelques semaines, on a passé un super moment avec Mathieu et Cécile, les artisans confituriers de la marque Au Temps d’Eugénie. 

En visio, ils nous ont fait découvrir leur laboratoire, leur ferme. Ce qu’on a retenu : leur sourire, leur spontanéité et la chaleur du lieu. Ils étaient hyper réceptifs et à l’écoute, alors on a sauté le pas et on leur a demandé s’ ils étaient partants pour une interview sur l’histoire de la marque. Ils ont directement accepté. 

Aujourd’hui, il nous tenait à cœur de partager ce moment d’échange avec vous !

Des ambitions saines

Au Temps d’Eugénie existe depuis le XIXème siècle. La fabrication était connue sous le nom de La Table d’Eugénie. Il y a trois ans, Mathieu Pivaudran reprend l’affaire. Créée par la famille d’Eugénie, Mathieu a voulu faire perdurer l’histoire de l’entreprise. La production a emménagé dans une ferme qui a été réhabilitée, sur la route de Charbonnerias, dans le Périgord. Dans la région, la marque est extrêmement bien implantée. ils sont également présents en Poitou-charente, en Ile de France, dans le Nord de la France et dans le sud-est. 


Les maitres mots du pdg sont croissance raisonnée, qualité de vie, organisation et qualité du produit. 

“Ce qui nous importe, c’est l’attention que l’on porte au client. On veut absolument garder cette disponibilité pour laquelle les gens nous apprécient. On souhaite garder cette même échelle et ne pas se développer davantage. 


Et pourquoi ce secteur d’activités ? Mathieu, sans langues de bois, nous témoigne la vision qu’il se fait de l’époque dans laquelle on vit : “D’un côté il y a l’intelligence artificielle, le développement technologique sans limite, où l’individualité semble disparaître. Et puis de l’autre, on observe ce retour à l’artisanat, à des valeurs plus simples et plus proches de nous”. Mathieu a travaillé plus de 15 ans dans le marketing pour un grand groupe. Il aimait son métier mais ne se retrouvait plus dans les valeurs de la boîte. Il souhaitait faire un métier avec davantage de sens, pour lequel il puisse véritablement s’épanouir. C’est pourquoi il a racheté la Table d’Eugénie en 2017. Quant à Cécile, cela fait 16 ans qu’elle y travaille. elle apporte une attention toute particulières à la clientèle qu’elle connait bien et le marché n’a aucun secret pour elle. Elle a pu guider Mathieu lorsqu’il a rejoint l’aventure. A 7, aux côtés de Karole, Aurélie, Zaza, Stéphane et Cathy, ils forment une équipe soudée et fusionnel le, un peu comme une famille. Pour Cécile et Mathieu, l’artisanat c’est avant tout du savoir-faire et de la polyvalence. Ce sont des journées qui ne ont jamais les mêmes, avec des process non répétitifs. 

Un geste patrimonial et séculaire

L’objectif de Mathieu, en tant que patron, c’est de faire perdurer une histoire et un savoir-faire séculaire : “Ce n’est pas l’argent que l’on regarde mais plutôt l’intensité des journées que l’on passe”. De la passion quoi !

Membre d’un club de patrons, où il échange régulièrement sur de nombreux sujets actuels, disruptifs autour de la société, l’environnement et l’innovation, Mathieu est loin de coller au cliché de l’artisan français. Et c’est ce visage de l’artisanat que nous avons à coeur de mettre en avant chez L’Idéalist. Des personnes passionnées, travailleuses, conscientes des enjeux de demain, et qui participent à la création d’un écosystème de valeurs. 

Les forces de leur produit

  • Un bon rapport qualité / prix. Une fabrication dans des chaudrons de cuivre. Des produits sans conservateur ni additif. 
  • Une confiture qui  se déguste dès le matin sur son toast, jusqu’au soir avec un bon fromage. Les recettes possibles sont infinies. 
  • Une disponibilité sans faille.

Une démarche juste et transparente

Tout d’abord, ils sont situés dans une ferme. L’équipe fait perdurer les outils au maximum. Ce sont les artisans qui fabriquent eux-mêmes leurs cuillères en bois. Les pots en verre sont recyclés, les peintures des capsules sans solvant, les étiquettes sont en papier. Le packaging primaire est très bon. Les cartons sont également recyclables. Pour les cartons, c’est de l’encre de chine qui est utilisée. Les déchets sont compostés. Le laboratoire compte un seul radiateur (1500w), car il est facilement chauffé par les chaudrons. Bref, un impact environnemental très réduit et qui tend à l’être davantage. Le prochain pas, c’est de supprimer sur-plastique des palettes qu’ils reçoivent, nous a confié Mathieu.

Le prix des produits “correspond à une promesse de gout, de texture, de couleur, de profondeur, la variété de la gamme”.

C’est aussi pour beaucoup une question d’histoire. Depuis le covid, l’équipe pensait réduire ses ventes. Finalement, c’est tout l’inverse qui s’est produit. Le bouche à oreille a beaucoup fonctionné dans la région. Il faut dire que l’équipe est aussi transparente sur sa manière de travailler, les outils utilisés, leur démarche. Ils partagent énormément leurs journées sur instagram @au_temps_d_eugenie. C’est Mathieu qui tient le compte. On a pu y voir leur démarche solidaire pendant le covid avec des cadeaux dans les maisons de retraites et les hôpitaux.

Happy

L'IDÉALIST SÉLECTIONNE DES PRODUITS D'ÉPICERIE FRANCAIS, SAINS ET ET FABRIQUÉS AVEC PASSION
POUR GARANTIR LA QUALITÉ DANS VOTRE ASSIETTE

Group 10Created with Sketch.

PRODUITS OU FABRIQUÉS

Group 7Created with Sketch.

ALIMENTATION sainE & variéE

Group 9Created with Sketch.

SERVICE
PERSONNALISÉ

Group 8Created with Sketch.

interaction
sécurisée

06 87 79 46 87

contact@lidealist.store

Laissez-nous
un message !